Assemblée nationale : le RN pourrait présider douze groupes d’étude, dont celui sur l’antisémitisme

© Jacques Witt/SIPA

La présidence du groupe d'étude de l'Assemblée nationale sur l'antisémitisme, actuellement présidé par le député Renaissance Sylvain Maillard, pourrait revenir au Rassemblement national.

Selon les informations de RCJ, le Rassemblement national devrait prendre la tête de douze groupes d’étude à l’Assemblée nationale, dont celui sur l’antisémitisme. Une réunion devrait se tenir mercredi prochain, le 16 novembre, notamment avec Renaissance, qui souhaite garder la présidence de ce groupe d’étude. En effet, pour le moment, le vice-président de Renaissance à l’Assemblée, Sylvain Maillard, est à la tête du groupe d’étude. Aucun député du parti d’extrême droite n’est membre de ce groupe.

Le Rassemblement national pourrait donc se retrouver à la tête d’un cinquième des groupes d'étude, puisqu’en septembre, Yaël Braun-Pivet, la présidente de l’Assemblée nationale, a fait passer la consigne de réduire le nombre de groupes d’étude à 58, alors qu’il en existait 122 entre 2017 et 2022. Un administrateur de l’Assemblée indiquait à BFMTV que « ces groupes étaient très nombreux et [que] leur intérêt n’était pas toujours évident ».

La France insoumise accuse Sébastien Chenu d’avoir mis fin à plusieurs groupes d'étude

Cette mission a été confiée à Sébastien Chenu, vice-président de l’Assemblée, qui explique : « On a sollicité tous les présidents de groupe pour avoir des propositions. On en a récolté 375. J’ai ensuite invité tous les membres d...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Élection de Jordan Bardella: transition mouvementée à la tête du Rassemblement National