Assemblée nationale : le projet de loi sur le pouvoir d’achat en discussion

Le projet de loi sur le pouvoir d'achat dans le chaudron de l'Assemblée nationale.   - Credit:STEPHANE MOUCHMOUCHE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Le projet de loi sur le pouvoir d'achat dans le chaudron de l'Assemblée nationale. - Credit:STEPHANE MOUCHMOUCHE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Promesse de campagne face à l'inflation galopante, le projet de loi sur le pouvoir d'achat et sa kyrielle de mesures de soutien arrivent lundi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, où les oppositions vont faire assaut de propositions d'aides nouvelles.

Le projet de loi de 20 articles « portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat » passe en première lecture jusqu'à jeudi, avec plus d'un millier d'amendements à la clé. Les députés enchaîneront avec l'examen du projet de budget rectificatif pour 2022 qui doit permettre de financer et compléter ces mesures. Parmi les principales figurent les revalorisations anticipées de 4 % des pensions de retraite et des prestations sociales, l'augmentation de 3,5 % du traitement des agents publics, un chèque alimentaire sous condition de ressources de 100 euros, auxquels s'ajouteront 50 euros par enfant.

On y trouve également la prolongation de la remise carburant de 18 centimes et du bouclier tarifaire sur l'énergie, la suppression de la redevance audiovisuelle ou encore le triplement de la prime Macron (défiscalisée et exonérée de cotisations sociales). L'adoption définitive, à l'issue d'une navette avec le Sénat, est programmée au 7 août, si le plan du gouvernement se déroule comme prévu. Car, faute de majorité absolue, la partie s'annonce ardue pour les macronistes s'ils veulent conserver les « équilibres » financiers.

Durant la semaine écoulée, le gouvernement a subi un premier revers sur le proje [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles