Assemblée nationale : malgré une activité ralentie en 2020, le déficit budgétaire persiste

·1 min de lecture

A l’Assemblée, le déficit semble devenu la règle. Dans son rapport annuel, la députée LR Marie-Christine Dalloz, présidente de la commission chargée de vérifier les finances de l’hémicycle, ne fait pas mystère de ses réserves quant à la soutenabilité des comptes du Palais Bourbon. Malgré des économies liées à la pandémie qui ont été estimées à 15 millions d’euros en 2020 (baisse des déplacements et des réceptions, report de travaux…), la dotation annuelle de 517,8 millions d’euros garantie par l’Etat a été insuffisante pour présenter des comptes à l’équilibre.

Certes, le total des dépenses réalisées en 2020 (540,62 millions d’euros) n’a représenté que 95% de la prévision budgétaire initiale. En conséquence, le prélèvement dans les réserves de l’Assemblée a été nettement plus limité (20,69 millions d’euros contre 49 millions d’euros) qu’envisagé, et l’essentiel de cette manne a été utilisée pour financer des travaux d’entretien et de rénovation du patrimoine.

Toutefois, les questeurs n’ont pas réussi à empêcher un déficit de fonctionnement - hors dépenses liées aux travaux immobiliers - évalué à environ 2 millions d’euros par Marie-Christine Dalloz. “C’est inquiétant”, juge auprès de Capital la présidente de la commission, qui souhaiterait voir l’Assemblée maîtriser son budget sans avoir à puiser dans ses réserves. “Depuis le début du quinquennat, les disponibilités ont fondu de 140 millions à un peu plus de 100 millions d’euros et les échéances électorales qui s’annoncent, avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vaccination en France : l'objectif de la mi-juin bientôt rempli
Impôts : pour que son économie reste compétitive, la Suisse va faire une réforme fiscale
Les Etats-Unis veulent former des "cliques" selon la Chine, qui dénonce “une politique des blocs"
Voyages : en cas d’émergence de variants Covid-19, l’UE pourrait émettre des restrictions
Tunisie, Egypte, Afrique du Sud… le Covid-19 s’emballe en Afrique !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles