Assemblée nationale: les députés ne siégeront pas en septembre, une première depuis 20 ans

L'Assemblée nationale à Paris le 19 juillet 2022  - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP
L'Assemblée nationale à Paris le 19 juillet 2022 - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Franck Riester en a fait l'annonce ce mardi matin. Au cours de la Conférence des présidents, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement a assuré qu'il n'y aura pas de session extraordinaire à l'Assemblée nationale en septembre, un fait inédit depuis vingt ans. Ainsi, les travaux devraient reprendre le 3 octobre, a également appris BFMTV.com.

De fait, la session extraordinaire actuelle devrait se terminer le dimanche 7 août. Ces prochains jours seront ainsi examinés des textes d’urgences pour les Français dont le projet de loi pouvoir d'achat, le projet de loi de finances rectificative ainsi que le projet de loi sanitaire.

Faciliter la concertation

Selon Franck Riester, cette vacance extraordinaire s’inscrit dans la nouvelle méthode de compromis et de dialogue voulue par le président de la République et la Première ministre avec le Parlement. Il s'agit de faciliter la concertation avec les parlementaires et avec les Français sur les textes de la rentrée.

Dans l'intervalle, Franck Riester va poursuivre ses consultations des présidents des assemblées et des groupes politiques pour continuer à faire évoluer les relations entre le Parlement et le gouvernement. Il fera des propositions à Élisabeth Borne à la rentrée à cet égard.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles