Assaut du Capitole : Trump veut que la Cour suprême bloque l’enquête

·1 min de lecture
L'ancien président, qui nie toute responsabilité dans l'attaque, dénonce « un jeu politique » et refuse de collaborer. Il a saisi la justice au nom d'une prérogative du pouvoir exécutif de garder confidentielles ses communications, même en cas d'assignations émises par le Congrès.
L'ancien président, qui nie toute responsabilité dans l'attaque, dénonce « un jeu politique » et refuse de collaborer. Il a saisi la justice au nom d'une prérogative du pouvoir exécutif de garder confidentielles ses communications, même en cas d'assignations émises par le Congrès.

Donald Trump ne veut pas que les députés américains viennent mettre le nez dans certaines archives de la Maison-Blanche. Une commission parlementaire est chargée de faire la lumière sur les événements du 6 janvier dernier, lorsque le Capitole, à Washington DC, avait été pris d?assaut par des manifestants pro-Trump. Mais l?ancien président américain a demandé, jeudi 23 décembre, à la Cour suprême, la plus haute juridiction des États-Unis, de bloquer le transfert de plusieurs documents.

Les avocats du milliardaire républicain ont demandé à cette juridiction d?annuler une décision prise début décembre par une cour d?appel fédérale qui avait rejeté sa tentative de maintenir la confidentialité des archives de la Maison-Blanche. Cette cour d?appel avait ouvert la voie, le 9 décembre, au transfert de centaines de pages de documents à la commission parlementaire qui enquête sur l?attaque contre le Congrès américain, qui a choqué les États-Unis et le monde. Elle lui avait toutefois laissé quatorze jours pour adresser un recours à la Cour suprême, ce que l?ex-président a donc fait in extremis.

Donald Trump fustige un « jeu politique »

Donald Trump, qui reste central dans son camp et n?exclut pas de se représenter à la présidentielle de 2024, veut garder secrètes ces archives incluant, entre autres, les listes de personnes lui ayant rendu visite ou l?ayant appelé le 6 janvier, que lui réclame une commission parlementaire aux mains des démocrates. Cette « commission spéc [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles