Assaut sur le Capitole: Steve Bannon pourrait s'exprimer devant la commission d'enquête parlementaire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aux États-Unis, la commission d’enquête parlementaire sur l'assaut du Capitole et les exactions du 6 janvier 2021 reprend ses auditions publiques ce mardi 12 juillet. Mais en coulisse, son enquête avance, et un proche de Donald Trump pourrait s’exprimer : Steve Bannon, son ancien conseiller stratégique.

Steve Bannon avait jusque-là refusé de se présenter devant la commission d'enquête, même sous le coup d’une assignation à comparaître qui lui a valu deux accusations d’outrages à magistrat.

À lire aussi : Assaut du Capitole: Steve Bannon, proche de Donald Trump, inculpé d'«outrage au Congrès»

À lire aussi : L’assaut du Capitole était une «tentative de coup d’État» et «encouragée» par Trump, dit l'enquête parlementaire

Que savait Steve Bannon ?

Quoi qu’il en soit, la proposition de déposition de Steve Bannon intervient alors qu’il est attendu ce lundi au tribunal pour essayer de reporter au mois d’octobre son procès pour outrages à magistrat… procès qui doit normalement se tenir dans une semaine – le 18 juillet – et où il risque jusqu’à un an de prison et 100 000 dollars d’amende.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles