Assaut du Capitole : Joe Biden veut pointer la responsabilité de Donald Trump

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Donald Trump
    Donald Trump
    Président des États-Unis de 2017 à 2021
La porte-parole de l'exécutif américain a dit à la presse s'attendre à ce que « le président Biden expose la portée de ce qui s'est passé au Capitole et la responsabilité particulière du président Trump dans le chaos ».
La porte-parole de l'exécutif américain a dit à la presse s'attendre à ce que « le président Biden expose la portée de ce qui s'est passé au Capitole et la responsabilité particulière du président Trump dans le chaos ».

Un discours très attendu. Jeudi 6 janvier à 14 heures, Joe Biden s?exprimera pour dénoncer la « responsabilité particulière » de Donald Trump lors de l?assaut du Capitole, à Washington, survenu il y a un an, jour pour jour. Le président américain va-t-il ainsi s?en prendre plus frontalement à son prédécesseur ? Selon sa porte-parole Jen Psaki, le démocrate voit dans le 6 janvier « le couronnement tragique de ce que quatre années de présidence Trump ont fait à ce pays ».

Le président démocrate doit s?exprimer dans l?enceinte même du Capitole, là où des milliers de partisans de son rival ont tenté d?empêcher la certification de son élection par le Congrès américain. Il va « dénoncer avec force le mensonge que propage l?ancien président », qui clame contre toute évidence avoir remporté le scrutin, selon Jen Psaki.

La Maison-Blanche hausse le ton

C?est un net durcissement de ton de la part de la Maison-Blanche qui d?habitude répugne même à nommer Donald Trump, désigné par l?exécutif américain ou par Joe Biden lui-même comme « l?autre type » ou « le gars d?avant ». Le chef de la police du Capitole, Tom Manger, qui a pris ses fonctions après l?attaque, a reconnu mercredi devant une commission du Sénat que le 6 janvier avait « mis en lumière des défaillances opérationnelles très importantes ». « Ces problèmes doivent être réglés, et c?est ce que nous faisons », a-t-il promis.

À LIRE AUSSIGérard Araud ? 2021, annus horribilis pour Joe Biden

Selon un sondage rendu publi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles