Assaut du Capitole : un an après, Biden pointe la "responsabilité" de Trump

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Amérique ne peut accepter que "la violence politique devienne la norme": voilà l'avertissement que lance jeudi Joe Biden à ses compatriotes, un an après le violent assaut du Capitole par des partisans de Donald Trump. Les précisions de Maud Quessard, maître de conférences et directrice du domaine Euratlantique à l'IRSEM.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles