Assaut du Capitole : la Cour suprême inflige un revers à Donald Trump

·1 min de lecture
La Cour suprême des États-Unis a rejeté, à une majorité de huit juges sur neuf, la tentative de Donald Trump de maintenir la confidentialité des archives de la Maison-Blanche concernant ses agissements  le jour de l'assaut du Capitole, le 6 janvier 2021. (image d'illustration)
La Cour suprême des États-Unis a rejeté, à une majorité de huit juges sur neuf, la tentative de Donald Trump de maintenir la confidentialité des archives de la Maison-Blanche concernant ses agissements le jour de l'assaut du Capitole, le 6 janvier 2021. (image d'illustration)

La Cour suprême a ouvert la voie, mercredi 19 janvier, au transfert de documents liés aux agissements de Donald Trump le 6 janvier 2021 à la commission d’enquête parlementaire, chargée de faire la lumière sur son rôle dans l’assaut sur le Capitole. La plus haute juridiction des États-Unis a rejeté, à une majorité de huit juges sur neuf, la tentative de l’ancien président de maintenir la confidentialité des archives de la Maison-Blanche dans un court arrêt qui n’explicite pas ses motivations.

Ces centaines de pages de documents incluent entre autres les listes de personnes lui ayant rendu visite ou l’ayant appelé le 6 janvier 2021, ainsi que des notes prises lors de ces échanges. La décision de la Cour suprême représente une victoire considérable pour la « commission spéciale » de la Chambre des représentants qui est engagée dans une véritable guérilla judiciaire avec l’ancien président et ses proches.

Les membres de la commission, majoritairement démocrates, cherchent à déterminer le rôle du milliardaire républicain dans l’attaque de milliers de ses partisans sur le siège du Congrès, au moment où les élus certifiaient la victoire de son adversaire démocrate Joe Biden à la présidentielle. Ils mènent une course contre la montre, car ils veulent à tout prix publier leurs conclusions avant les élections législatives de mi-mandat, dans moins d’un an, lors desquelles les républicains pourraient reprendre le contrôle de la Chambre et enterrer leurs travaux.

À LIRE A [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles