Assaut du Capitole : le chef d'un des principaux groupes américains d'extrême droite arrêté

·1 min de lecture

Le chef charismatique et fondateur des Oath Keepers, Stewart Rhodes, l'un des principaux groupes de l'extrême droite américaine, a été arrêté jeudi, accusé de "sédition" pour son rôle dans le violent assaut sur le Capitole le 6 janvier 2021 . Il s'agit du chef d'inculpation le plus grave retenu à ce jour contre les participants à l'attaque contre le siège du Congrès, au moment où les élus certifiaient la victoire de Joe Biden à la présidentielle.

>> LIRE AUSSIUn an après l'assaut du capitole, quels stigmates pour la politique américaine ?

Des réseaux sociaux assignés par la commission parlementaire

Dans un autre volet de cette vaste enquête, la commission parlementaire, chargée de faire la lumière sur les événements du 6 janvier et d'établir la responsabilité de Donald Trump , a annoncé jeudi assigner les réseaux sociaux Alphabet, maison mère de Youtube, Meta (anciennement Facebook), Reddit et Twitter. Les élus veulent savoir "à quel point la propagation de la désinformation et de l'extrémisme violent a contribué" à cet assaut et les éventuelles mesures prises par ces sociétés pour empêcher leurs plateformes de devenir des outils de radicalisation.

Stewart Rhodes, 56 ans, a lui été inculpé pour "sédition" avec dix autres membres des Oath Keepers. Neuf d'entre eux avaient déjà été interpellés et faisaient face à des poursuites pour "association de malfaiteurs" en vue de gêner un processus officiel ou de violences, ce qui impliquait un certain degré de coordination. L...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles