Assaut du Capitole : des élus pris par la peur de leur propre peuple

C’est un élu démocrate de New York (États-Unis) qui se filme au cœur du Congrès, attaqué par les pro-Trump, mercredi 6 janvier. "Je me suis assuré que les portes autour de moi étaient fermés et puis j’ai entendu des coups de feu", explique Tom Suozzi, élu démocrate de New York. Une autre élue démocrate, Grace Meng, s’est retranchée dans une pièce, seule. "J’ai commencé à entendre des alarmes provenant du système d’alerte indiquant de rester loin des fenêtres et des portes", précise-t-elle. Forte peur L’élue est restée barricadée cinq heures. Elle prend ces photos de chaises et de sièges, qu’elle accumule derrière la porte pour empêcher que les assaillants puissent entrer. Jason Crow, élu démocrate du Colorado, a eu des réflexes hier : "J’ai demandé aux autres parlementaires de retirer leurs badges afin qu’ils ne soient pas identifiables". Des élus qui ont tous eu très peur, disent-ils, de leur propre peuple.