Assassinat de Thomas Sankara : "c'est un crime prémédité"

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara assassiné en 1987, est présente à l'ouverture du procès à Ougadougou, et s'est confiée aux équipes du Journal de l'Afrique de France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles