Assassinat de Shinzo Abe : quel est vraiment le poids de la secte Moon au Japon ?

© REUTERS

Dix jours après l’assassinat de l’ancien premier ministre Shinzo Abe, la secte Moon se trouve au cœur de l’attention médiatique. Selon les premiers éléments de l’enquête, la secte aurait profité financièrement de la mère de l’assassin, Tetsuya Yamagami, et ce dernier aurait cherché à se venger.

L’Église de l’unification, aussi appelée Secte Moon, fondée en 1952 par le révérend sud-coréen Sun Myung Moon (1920-2012), est un groupe religieux chrétien aux multiples dérives sectaires. Son fondateur se présente comme le nouveau messie, prétendant avoir eu une vision de Jésus Christ à l’âge de 15 ans, qui lui aurait confié la mission de poursuivre son œuvre sur Terre. Les fidèles suivent les préceptes qui figurent dans les « Principes divins », un livre écrit par Moon lui-même, dans lequel il réinterprète très largement les écritures bibliques.

La mère de Tetsuya Yamagami, entrée dans la secte en 1998, lui avait fait don de l’équivalent d’environ 750 000 euros en trois ans, avant de se retrouver en situation de surendettement en 2002. Ce groupe a également été médiatisé au Japon pour avoir organisé dans les années 1980 et 1990 de nombreux mariages de masse entre des Coréens et des Japonais qui ne se connaissaient pas.

Les dérives sectaires, un problème de société négligé au Japon

D’après les témoignages d’anciens fidèles – qui se multiplient dans les médias –, ceux-ci étaient vivement incités à se séparer de leurs possessions et à acquérir auprès des représentants de la secte toute s...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles