Assassinat de Samuel Paty : "Il y a une vraie anarchie religieuse musulmane en France qu'il faudrait encadrer", estime le grand imam de Bordeaux

franceinfo
·1 min de lecture

Les musulmans doivent élaborer "un corpus doctrinal qui permet théologiquement parlant d'avoir un islam théologiquement adaptable au contexte occidental", explique Tareq Oubrou. Moins d'une semaine après l'assassinat de Samuel Paty, il se prononce également pour la levée de l'anonymat sur les canaux virtuels.

La mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis) ferme pour six mois. Cette notification de fermeture met en avant deux griefs : la personnalité de l'imam qui officie dans cette mosquée accueillant environ 1 500 fidèles et le partage d'une vidéo sur sa page Facebook dénonçant le cours de Samuel Paty, le professeur assassiné vendredi. "Il y a une vraie anarchie religieuse musulmane en France qu'il faudrait encadrer", a estimé mercredi 21 octobre sur franceinfo Tareq Oubrou, grand imam de Bordeaux.

>> Suivez les avancées de l'enquête et du débat public après l'assassinat d'un enseignant dans les Yvelines.

franceinfo : Que pensez-vous de cette fermeture et de la dissolution de certaines associations ?

Tareq Oubrou : Nous sommes dans un État de droit. S'il y a des raisons palpables, juridiques, valables, il faut appliquer la loi. On ne peut pas se permettre sur le territoire français des paroles, des activités, des actions, des appels à la haine sans les punir. Mais il faut attendre le jugement, il peut y avoir un recours. L'homme politique a pris une décision très symbolique, maintenant il faut attendre l'aval et la confirmation ou non du droit.

Que doit-on faire face aux imams qui tiennent des discours problématiques ?

Tout le monde se (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi