Assassinat de Samuel Paty : six questions sur les équipes Valeurs de la République, qui accompagnent les enseignants dans chaque académie

Guillemette Jeannot
·1 min de lecture

Quelques jours avant son assassinat par un jeune terroriste islamiste, vendredi 16 octobre 2020, Samuel Paty avait rencontré l'équipe Valeurs de la République de l'académie de Versailles pour demander conseil. La raison ? Lors de son cours d'enseignement moral et civique sur la liberté d'expression, ce professeur d'histoire-géographie au collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) avait montré à ses élèves de quatrième deux caricatures de Mahomet. Une leçon qui avait provoqué la colère de certains parents d'élèves, dont Brahim C., désormais mis en examen. C'est pour désamorcer la situation que ces référents laïcité avaient été sollicités. Franceinfo vous explique comment sont constituées ces équipes et quelles sont leurs missions.

1Qui sont-elles ?

Trois jours avant le drame de Conflans-Sainte-Honorine, l'ensemble des coordinateurs des équipes académiques Valeurs de la République étaient réunis lors d'un séminaire annuel à la Sorbonne, le 13 octobre. L'occasion pour l'équipe nationale Valeurs de l'école de la République (Valerep), érigée en observatoire national, de dresser un bilan des actions menées par les équipes locales, présentes dans chacune des 30 académies du territoire français.

Depuis janvier 2018, date du déploiement du dispositif piloté par le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi