Assassinat de Samuel Paty : "La majorité des musulmans n'écoute pas le message" du militant islamiste Abdelhakim Sefrioui, assure le directeur de l'association Hozes

franceinfo
·1 min de lecture

"Je pense qu'aujourd'hui la majorité des musulmans n'écoute pas le message d'Abdelhakim Sefrioui", a déclaré lundi 19 octobre sur franceinfo Yacine Hilmi, directeur de l'association Hozes, qui propose des formations pour les dirigeants associatifs, notamment les imams, et qui est à l’initiative de l’appel des imams de la paix, une tribune publiée ce lundi sur le site Saphirnews. Abdelhakim Sefrioui avait accompagné le père d'une élève à un rendez-vous avec la principale du collège, pour se plaindre du cours de Samuel Paty où il avait montré des caricatures de Mahomet.

franceinfo : Que faire avec Abdelhakim Sefrioui un personnage public, qui s'affiche dans différents médias, qui s'est auto-proclamé imam mais dont on a l'impression que personne ne sait réellement quel statut il possède ?

Yacine Hilmi : C'est une personnalité qui est connue pour des agitations dans différentes organisations. Donc, je pense qu'aujourd'hui, la majorité des musulmans n'écoute pas son message. Il n'est pas entendu, mais il suffit qu'une minorité perturbée ou une minorité radicalisée écoute son message, alors là, ça peut avoir des conséquences dramatiques. Donc, le problème aujourd'hui, c'est d'avoir une structuration des imams, une structuration pour éviter que des personnes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi