Assassinat de Samuel Paty : un an après, la famille "souffre" mais a "beaucoup d'attentes"

·1 min de lecture

Un an après l'assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, un hommage sera rendu au professeur, vendredi, dans toutes les écoles de France. De son côté, la famille de l'enseignant décapité continue de panser ses plaies. "C'est une famille qui souffre, qui est toujours dans la douleur", assure au micro d'Europe 1 Me Le Roy, avocate de la famille.

La demande d'une "vérité minutieusement décortiquée"

Dans le même temps, "il y a beaucoup d'attentes d'un point de vue judiciaire", affirme le conseil. Concrètement, la famille veut "avoir une vérité minutieusement décortiquée de ce qui s'est passé et de chaque responsabilité" dans cet engrenage macabre. "Il y a beaucoup d'intervenants et on a beaucoup de mises en examen sur des volets différents de l'engrenage qui a conduit à l'assassinat de Samuel Paty", prévient Me Le Roy.

Vendredi, tout débordement ou toute perturbation de ces hommages sera sanctionnée, a prévenu Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation. Un hommage que la famille attend "à la fois de manière sereine et heureuse", explique Me Le Roy, alors qu'il reste "beaucoup d'investigations" à mener dans ce dossier aux nombreuses ramifications.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles