Assassinat de Samuel Paty : Abdelhakim Sefrioui reste mis en examen

·1 min de lecture
Abdelhakim Sefrioui est accusé d'avoir, avec le parent d'élève Brahim Chnina, qu'il a contacté, « ciblé » Samuel Paty avant l'assassinat via une vidéo.
Abdelhakim Sefrioui est accusé d'avoir, avec le parent d'élève Brahim Chnina, qu'il a contacté, « ciblé » Samuel Paty avant l'assassinat via une vidéo.

La cour d'appel de Paris a rejeté la demande d'Abdelhakim Sefrioui dans l'affaire concernant l'assassinat de Samuel Paty, ont indiqué à l'Agence France-Presse des sources proches du dossier. Le militant islamiste demandait devant la chambre de l'instruction la nullité de sa garde à vue mais surtout de sa mise en examen en octobre pour « complicité d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste ». Son avocate, Me Élise Arfi, a indiqué à l'AFP qu'elle entendait former un pourvoi en cassation contre cette décision.

Abdelhakim Sefrioui est accusé d'avoir, avec le parent d'élève Brahim Chnina, qu'il a contacté, « ciblé » Samuel Paty avant l'assassinat via une vidéo et ainsi d'avoir « facilité la définition d'un projet criminel » par Abdoullakh Anzorov, un réfugié tchétchène. Me Arfi avait plaidé lors d'une audience le 31 mai qu' « aucun lien n'avait jamais été établi entre [son] client et le terroriste [?], il ne le connaissait pas ». C'est « une question de droit fondamentale : comment peut-on être complice d'un agent qu'on ne connaît pas, qu'on n'a jamais vu, avec qui on n'a jamais communiqué ? », avait-elle souligné.

À LIRE AUSSIAffaire Paty : « Pour moi, ça n'allait pas prendre toute cette ampleur »

Quinze personnes mises en examen

Elle relevait dans sa requête qu'il n'y avait pas de preuve, à ce stade des investigations, qu'Abdoullakh Anzorov avait vu la vidéo de Abdelhakim Sefrioui. Le parquet général de la cour d'appel s'opposait à cette demande en [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles