Assassinat de Samuel Paty : 48 personnalités réclament de nouvelles institutions pour défendre "une laïcité pleine et entière"

franceinfo
·1 min de lecture

Ils demandent une "nouvelle dynamique" pour "rétablir une laïcité pleine et entière". Dans une tribune publiée par le JDD (article réservé aux abonnés), dimanche 25 octobre, en réaction à l'assassinat terroriste de Samuel Paty, 48 personnalités dont la philosophe Elisabeth Badinter, l'avocat de Charlie Hebdo Richard Malka et l'essayiste et collaboratrice du journal satirique Caroline Fourest, appellent les pouvoirs publics à créer "de nouveaux outils, de nouvelle instances" pour défendre la laïcité.

L'assassinat de Samuel Paty, "de la manière la plus barbare et la plus expressive qui soit, dans le rituel codifié d'exécution religieuse de l'islam radical", visait à "saper les fondements démocratiques de la République française", analysent les signataires. "C'est tout l'édifice laïque qui est aujourd'hui à restaurer sur la base de la loi de 1905, son fondement le plus solide", estiment-ils, disant constater une "prise de conscience" et un "espoir" en ce sens chez une majorité de la population depuis cet attentat : "Ce mort-là est l'électrochoc qui donne aux Français la force de ne plus accepter l'inacceptable".

Des acteurs accusés de s'être "écartés de la défense de la laïcité"

Les signataires de cette tribune s'en prennent à ceux qui, à leurs yeux, "restent à l'écart de ce mouvement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi