Assassinat du président haïtien : ce que l’on sait des assaillants

·1 min de lecture
Jovenel Moïse a été assassiné le 7 juillet.
Jovenel Moïse a été assassiné le 7 juillet.

« Nous avons déjà en main les auteurs physiques et nous sommes à la recherche des auteurs intellectuels », a résumé lors d?une conférence de presse jeudi soir, le directeur général de la police nationale d?Haïti, Léon Charles. Deux jours après l?assassinat du président haïtien, Jovenel Moïse, à 1 heure du matin mercredi 7 juillet dans sa résidence à Port-au-Prince, l?enquête diligentée par les autorités haïtiennes et appuyée par le département d?État américain et Interpol, a permis de dresser le profil des assaillants.

Le visionnage de la vidéo enregistrée par les caméras de surveillance a, dans un premier temps, permis à l?ambassadeur haïtien aux États-Unis, Bocchit Edmond, d?affirmer qu?il s?agissait d?une attaque « bien orchestrée » menée par des « professionnels. » « Nous pensons qu?il s?agit de mercenaires », a ajouté Bocchit Edmond. Tout porte désormais à le croire.

À LIRE AUSSIHaïti : « Le président de facto est victime d?un climat qu?il a lui-même instauré »

Un commando de 28 personnes

D?après la police haïtienne, le commando était composé de vingt-six Colombiens et de deux Américains originaires d?Haïti. Lors de la traque qui a suivi l?attaque, trois Colombiens ont été tués. Les autorités estiment que huit de ces « mercenaires » sont toujours en fuite. Peu avant le gros coup de filet de jeudi soir, onze suspects avaient été repérés dans la cour de l?ambassade de Taïwan. « À l?aube du 8 juillet, la sécurité de l?ambassade a découvert qu?un groupe d?hom [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles