Publicité

Assassinat de Marielle Franco au Brésil: six ans après, trois commanditaires présumés arrêtés

Il y a six ans, le 14 mars 2018, la députée de Rio de Janeiro, Marielle Franco, a été tuée avec son chauffeur. Le crime a provoqué une grande émotion dans le pays et même à l'étranger. L'enquête a traîné pendant des années, mais dimanche 24 mars, la justice a annoncé l'arrestation des commanditaires présumés de l'assassinat. Et les soupçons d'un motif politique ont été confirmés.

Pourquoi Marielle Franco, députée noire de Rio de Janeiro et militante LGBT+ a-t-elle dû mourir ? Cette question, de nombreux Brésiliens, à commencer par ses proches, se la sont posée pendant six ans. L'arrestation des commanditaires de son assassinat pourrait apporter la réponse.

À lire aussiLe Brésil s’émeut de l’assassinat d’une conseillère municipale de gauche à Rio

Selon la Cour suprême fédérale, trois hommes ont planifié le meurtre de Marielle Franco : l'ancien chef de la police civile de Rio, Rivaldo Barbosa, l'ex-conseiller de la Cour des comptes de Rio, Domingos Brazao et son frère, le député Joao Brazao. C'est l'homme accusé d'avoir tiré sur la députée, arrêté il y a cinq ans, qui a finalement livré les noms des commanditaires du crime.

À lire aussiAssassinat de Marielle Franco au Brésil: cinq ans après, l'enquête relancée par les aveux d'un suspect


Lire la suite sur RFI