Assassinat d'Hélène Pastor: prison à vie confirmée en appel pour le gendre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

 Wojciech Janowski a de nouveau condamné à la perpétuité pour les assassinats de sa belle-mère, Hélène Pastor, et de son majordome.

L'insaisissable Wojciech Janowski n'a pas convaincu la justice qui l'a de nouveau condamné à la perpétuité pour les assassinats de sa belle-mère, Hélène Pastor, et de son majordome. Mais à 72 ans, il compte bien continuer la bataille en cassation.

La cour d'assises d'appel des Bouches-du-Rhône, présidée par Patrick Ramaël, a confirmé vendredi la peine de première instance contre l'ex-consul honoraire de Pologne à Monaco mais n'a pas prononcé la peine de sûreté qu'avait requise l'avocat général.

Lire aussi :Gildo Pastor : "Justice pour ma mère"

"Que Janowski plaide coupable ou non coupable il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Alors vous imaginez bien que pour nous le combat n'est pas terminé", a réagi son avocat Me Jean-Jacques Campana, en annonçant un pourvoi en cassation.

Sylvia Ratkowski-Pastor, la fille d'Hélène Pastor qui partagea 28 de la vie de l'accusé, est restée silencieuse et discrète à l'énoncé de la peine, comme pendant tout ce mois de procès.

Pour le fils de Mohamed Darwich, le majordome et homme de confiance de la milliardaire, victime souvent oubliée de ce drame familial: "j'ai l'impression d'avoir un peu rendu hommage à mon père et maintenant je peux continuer à vivre ma vie tranquillement".

"Justice a été rendue et bien rendue", a aussi estimé Me Jean-Robert Phung, avocat de Pascal Dauriac, les larmes aux yeux pour celui qui est devenu "plus qu'un client" et qui voit sa peine notablement réduite, de 30 à 22 ans.

Ex-coach sportif de M. Janowski et de sa compagne, il est devenu son principal accusateur. Pascal Dauriac a toujours reconnu sa participation dans l'organisation du guet-apens mortel et avait demandé "pardon" aux familles vendredi matin.

Wojciech Janowski a fait volte-face plus(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles