Asie : la folie autour des chats

En Chine, des propriétaires sont prêts à débourser 300 à 400 euros la séance photo d'une heure, pour figer leurs petites boules de poils en images. "On veut tous avoir des photos de famille. Un chat, c'est comme un membre de la famille. C'est comme prendre une photo avec son enfant. De plus en plus de gens font ça", explique la photographe Stella Zhang. 3 000 bars à chats dans le pays À Pékin, les chats ne courent pas les rues : ils sont en intérieur dans des restaurants ou des bars à chats. Les clients viennent se relaxer, boire un café ou même déjeuner au milieu des félins. Dans ces endroits, tout est à la gloire des chats. On retrouve les chats en peinture sur les murs, mais aussi en pâtisseries dans l'assiette. Dans un bar à chat, une trentaine de félins cohabitent, toutes couleurs et races confondues. Les premiers bars à chats remontent à 2011. En Chine, il y en a plus de 3 000 désormais. En Asie, le chat porte bonheur : on dit qu'il attire la chance et la fortune.