Ascq : pas de procès pour l'un des SS du massacre de 1944

En avril 1944, le massacre d'Ascq (Nord) a fait 86 victimes en représailles d'un sabotage ferroviaire. Un SS soupçonné d'avoir participé au massacre a été retrouvé en Basse-Saxe (Allemagne). Mais l'État allemand vient d'annoncer que son procès n'aura pas lieu. Une déception pour les familles de victimes Le 1er avril 1944, la résistance fait dérailler un train transportant 300 SS qui se rendent sur le front de Normandie. Aucun mort, mais les SS regroupent les hommes du village et les exécutent. Seuls quelques uns en réchappent. L'ancien SS en question a pourtant été condamné à mort avec sept autres soldats en 1949 par un tribunal militaire français. Parce qu'on ne peut pas être jugé deux fois pour le même crime, l'ancien SS aura donc échappé à la détention et à la justice demandée par les familles de victimes.