Asadullah Haroon, l'un des derniers détenus afghans, a été libéré de Guantanamo

Asadullah Haroon a été emprisonné en juin 2007 à Guantanamo, accusé par les Américains d'être commandant du mouvement islamiste Hezb-i-Islami et un messager d'al-Qaïda.

Après avoir passé 15 ans derrière les barreaux de la prison militaire américaine de Guantanamo, Asadullah Haroon, l’un des derniers Afghans détenus entre ces murs, a été libéré suite à des négociations entre Kaboul et Washington, a annoncé vendredi le gouvernement afghan.

Un échange « direct et positif »

Sa libération est intervenue après un échange « direct et positif » entre les autorités talibanes et Washington, a indiqué dans un communiqué Zabihullah Mujahid, le porte-parole du gouvernement afghan.

Aujourd’hui, l’ex-détenu est maintenant au Qatar, selon son frère qui lui se trouve à Peshawar, dans l'ouest du Pakistan, où il a le statut de réfugié. « C'est comme (la fête musulmane de) l'Aïd dans notre maison, comme un mariage. Ce sont des moments remplis d'émotion pour nous », a déclaré Roman Khan à l’AFP. « Les accusations à son encontre étaient fausses et sa remise en liberté prouve qu'il était innocent. Mais qui lui rendra ces années de vie perdues ? », a-t-il ajouté.

Il ne reste plus qu'un détenu afghan

Il ne reste donc plus qu'un détenu afghan à Guantanamo. Muhammad Rahim y est arrivé en mars 2008. Il a été accusé par la CIA d'être un associé proche du chef d'al-Qaïda, Oussama Ben Laden. Ces dernières années, des centaines de prisonniers, dont certains talibans occupant actuellement des postes ministériels, ont été libérés de Guantanamo.

(avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles