"Tu as mal ou pas ?" : l'équipe de Quotidien sous le choc après avoir été visée par un missile en Ukraine

Ils ont eu la peur de leur vie. Depuis le début de la guerre en Ukraine, de nombreux journalistes couvrent les événements, parfois au péril de leur. C'est par exemple le cas de Paul Gasnier. Le reporter de Quotidien est en effet parti couvrir le conflit sur le terrain, et ce lundi 2 janvier il devait réaliser un nouveau duplex pour l'émission de TMC afin de faire un point sur les événements. mais alors qu'il s'apprêtait à prendre l'antenne depuis la ville de Kramatorsk, lui et son équipe ont été victimes d'une violente explosion. "On était en place pour le duplex. On avait allumé la caméra, on était prêts pour le début de l'émission et il y a eu une très forte explosion derrière nous. On a été projetés par terre", a-t-il expliqué. Fort heureusement aucun des trois membres de l'équipe télévisée n'a été blessé.

Et ce mardi 3 janvier, Yann Barthès a souhaité prendre des nouvelles de ses journalistes en les interrogeant sur les événements de la veille. Désormais localisé dans la ville de Rechetylivka, Paul Gasnier a ainsi donné des détails supplémentaires sur l'explosion. "On était les seuls dehors sur le parking de l'hôtel, et soudain il y a eu une très violente déflagration qui m'a projeté en avant. Tout a tremblé autour de nous. Il y a un pan du mur de l'hôtel qui s'est écroulé derrière l'équipe. Toutes les vitres de l'hôtel ont volé en éclats", a rapporté le reporter, avant d'ajouter : "on s'est tout de suite précipité (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"J'ai décidé de me casser" : Jazz Correia furieuse contre son mari, leur soirée du Nouvel An tourne mal
"T'es con" : incontrôlables, Gilles Verdez et Matthieu Delormeau s'insultent (encore) en plein direct
Indira Ampiot en couple ? Les confidences sans tabou de Miss France 2023 sur sa vie intime
Trop de "mannequins" au concours Miss France ? Alexia Laroche-Joubert répond aux critiques
Miss France 2023 : Axelle René, troisième dauphine d'Indira Ampiot, repérée par plusieurs maisons de haute-couture