Arts: l'Allemagne, avec l'accord du Nigeria, expose les bronzes du Bénin

Après de longs débats sur les œuvres d'art d'origine coloniale spoliées dans le passé, l'Allemagne veut désormais procéder à des restitutions importantes. Les fameux bronzes du Bénin sont présentés à Berlin depuis samedi 17 septembre, avant leur restitution au Nigeria. Mais certaines de ces œuvres resteront dans la capitale allemande sous forme de prêt.

De notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Le Forum Humboldt, musée au cœur de Berlin, est désormais au grand complet. Près de deux ans après l’ouverture du bâtiment de 40 000 m², les dernières collections d’œuvres non européennes ont été ouvertes. Le public s'est pressé, ce week-end du 17-18 septembre, pour les découvrir.

Deux salles abritent les bronzes du Bénin avant leur restitution au Nigeria. Une déclaration d’intention a été signée début juillet entre Berlin et Abuja. Les musées de la capitale allemande ont signé un contrat à cette fin, pour plus de 500 œuvres qu’ils détiennent. Un tiers d’entre elles resteront présentées à Berlin. Le président de la fondation du patrimoine culturel prussien, Hermann Parzinger, s'exprime :

« Ce que nous présentons dans nos collections n’est déjà plus notre propriété, et c’est une bonne chose. Mais c’était le choix du Nigeria que ces bronzes restent présents ici et que les visiteurs puissent les découvrir. »

Les bronzes du Bénin, qui resteront à Berlin, sont prêtés pour dix ans par le Nigeria. Au-delà, de nouvelles négociations seront nécessaires.


Lire la suite sur RFI