Les artistes Mariusca La Slameuse et Spirita Nanda dénoncent les violences faites aux enfants

·1 min de lecture

Pour elles, pas de mode sans musique ni de musique sans mode. Elles font le buzz, sur les réseaux, les radios, les chaînes de télévision. Elles ne considèrent pas les vêtements comme de simples habits, car les mots, comme les tenues, ne sont jamais gratuits. La slameuse Mariusca la créatrice Spirita Nanda se sont unies, le temps d’un titre, pour dénoncer, notamment, les violences faites aux enfants dans les familles recomposées. Portraits croisés, entre Paris et Brazzaville.


Lire la suite

Lire aussi:
La mort d'un Congolais en garde à vue en Inde suscite indignation et protestation
La rumba congolaise espère rejoindre sa cousine cubaine au patrimoine mondial
Congo-Brazzaville : Denis Sassou Nguesso réélu avec 88,6 % des voix selon les résultats provisoires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles