« Artiste, c’est un métier ? » : tollé face aux affiches de la mairie de Bordeaux

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Bordeaux est dirigée par le maire EELV Pierre Hurmic (iIllustration).
Bordeaux est dirigée par le maire EELV Pierre Hurmic (iIllustration).

Quelques mots placardés dans les rues de Bordeaux auront suffi à irriter une partie des habitants. Comme le rapporte Le Figaro, la mairie de la ville dirigée par l'édile EELV Pierre Hurmic a lancé une campagne de communication afin de lancer un débat avec ses administrés. L'une des questions proposées, « Artiste, c'est un métier ? », n'est pas du goût de tous.

L'initiative, qui passe également par le site Internet du Forum de la culture, vise aussi à s'interroger sur d'autres sujets également présentés dans les rues sous forme de questions volontiers provocatrices : « La culture, ça coûte trop cher ? » ou « La cuisine, c'est de la culture ? ».

« Cette campagne de communication visait deux objectifs »

D'après un communiqué de la mairie, émis le 10 avril dernier, ces interrogations ont été relevées auprès du public lors de microttoirs intitulés « espaces de concertation mobile », animés par des « porteurs de parole ». « Cette campagne de communication visait deux objectifs : susciter une réaction et inciter chacun et chacun.e à donner son avis sur la plateforme participative du Forum de la culture », ont précisé les services municipaux.

À LIRE AUSSIÀ Bordeaux, l'insécurité met la ville sous tension

Si une foule d'anonymes s'est déchaînée sur les réseaux sociaux, d'autres internautes, comme Jean-Pierre Rousseau, directeur du festival de Radio France en Occitanie, en ont appelé à l'exécutif. « Que pensent Roselyne Bachelot, le ministère de la Culture, Jean Castex e [...] Lire la suite