Qui est Abiy Ahmed, le "Gorbatchev éthiopien" sacré prix Nobel de la paix ?

Michel Lachkar

Le comité a salué une personnalité qui n'a pas ménagé "ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale". Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed s'est vu attribuer le prix Nobel de la paix, vendredi 11 octobre à Oslo (Norvège). Celui qui a mis fin à deux décennies de guerre avec l'Erythrée, qui a fait plus de 60 000 morts, figurait sur la liste des favoris pour la prestigieuse récompense.

Dès sa nomination en avril 2018, Abiy Ahmed s'était dit prêt à remettre à l'Erythrée des territoires contestés, comme la ville frontalière de Badme, mettant fin au conflit entre ces deux pays frères de la Corne de l’Afrique. Le 9 juillet 2018, le tout nouveau Premier ministre éthiopien invite officiellement l’Erythrée au dialogue, se disant disposé à trouver une solution au conflit territorial qui empoisonne leur relation depuis des années.

Renversement diplomatique

Ce revirement diplomatique débouche sur une visite à Asmara (capitale de l’Erythrée), les 8 et 9 juillet, à l'issue de laquelle il signe avec Issaias Afeworki, 71 ans, une déclaration stipulant que "l'état de guerre (...) est arrivé à sa fin".

Cinq jours après avoir tendu la main au frère ennemi érythréen, Abiy Ahmed crée à nouveau la surprise en se rendant au Caire afin de désamorcer la crise régionale provoquée par la construction, dans le nord de l’Ethiopie, du Grand Barrage de la Renaissance qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi