Arthur Chevallier – L’Arménie, symbole de la malhonnêteté de l’Europe

·1 min de lecture
L’Azerbaïdjan, soutenu par la Turquie, envahit en septembre 2020 le Haut-Karabakh.
L’Azerbaïdjan, soutenu par la Turquie, envahit en septembre 2020 le Haut-Karabakh.

L?Europe a raison d?être prétentieuse. Si elle ne détient pas le monopole de la civilisation, elle fonde sa puissance sur une juste conscience de sa civilité. En quoi elle révèle une influence supérieure de la France sur l?Allemagne. Cela étant, depuis vingt ans, l?impérialisme russe retrouvé, le reflux américain avéré et l?explosion du Proche-Orient démontrent la précarité de son rang. L?Union européenne, même imparfaite, n?est pas une mauvaise idée, c?est même peut-être la seule capable de contenir la disparition de nations dépassées par le regain d?énergie de pays décidés à ne plus être infantilisés.

Les idées, soit les convictions, de l?Europe sont ses seuls bien non périssables. Voilà pourquoi elle ne doit pas faire « moins » de droits de l?homme, mais plus, toujours plus, jusqu?à la déraison, jusqu?au cynisme, quitte à ce que cela devienne la justification d?interventions dans les affaires du monde. Pour autant, et c?est le terme de sa logique, elle devrait se montrer intraitable envers qui y porte atteinte, être l?ultime bouclier contre la barbarie. Il y va de la poursuite de son empire, ou de sa disparition, faute de justification de son existence.

« Star Wars » contre Verdun

L?Arménie est l?évident symbole de la malhonnêteté de l?Europe. Dans un texte salutaire, précis et courageux, paru dans la nouvelle collection Placards et libelles des Éditions du Cerf, Valérie Toranian rappelle l?Occident aux devoirs qu?elle s?est elle-même assignés. Depuis plus [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles