Arthur Chevallier – Emmanuel Macron, le point de non-retour

·1 min de lecture
Capture d'écran de la vidéo « Concours d'anecdotes vs le président de la République »
Capture d'écran de la vidéo « Concours d'anecdotes vs le président de la République »

Quand on essaye de le mettre dans une case, Emmanuel Macron en ressort immédiatement. Est-ce stratégie, folie, amusement ? C'est son génie, et son charme. En France, chaque citoyen sait son président capable de tout. Toutes les contradictions, tous les styles, toutes les indignations, tous les engouements. Au terme du quinquennat, chacun aura eu sa part de satisfaction. On peut y voir du cynisme, mais aussi un talent. Contenter les Français n'est-il pas, aussi, le rôle d'un président de la République ? Les contradictions d'Emmanuel Macron ont leur vertu et, avec des efforts et de la bienveillance, il est même possible d'y voir une cohérence. Cela étant, la réception des youtubeurs McFly et Carlito à l'Élysée est un cap franchi dans la décontraction au-delà duquel il sera difficile de revenir.

On peine à décrire la gêne provoquée par cette émission. Emmanuel Macron lui-même ne paraît pas, et heureusement, plein d'aise. L'émoi suscité par cette performance n'est ni de droite ni de gauche. Il vient d'une surprise relative à la personnalité du chef de l'État. Si le président a été mille choses à la fois depuis son élection, il y en a une qu'il n'a jamais cessé d'être, c'est le chef. Il le dit, il le répète ; il le joue. Et c'est très bien. La Ve République a été créée pour un individu hors norme aux pouvoirs hors normes. Cette démonstration de puissance implique un prestige évident, lourd, intimidant, qui n'a jamais embarrassé Emmanuel Macron, bien au contraire [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles