Arthur Chevallier – Débat Mélenchon-Zemmour : la politique comme avant

·1 min de lecture
Le débat entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon a réuni près de quatre millions de téléspectateurs sur BFMTV.
Le débat entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon a réuni près de quatre millions de téléspectateurs sur BFMTV.

Un homme politique n?est pas un écrivain et, pourtant, sa volonté de puissance, sa créativité et son labeur rappellent la littérature. Voilà pourquoi la disparition récente de cette dernière dans les discours, et plus généralement la pensée, a contribué à rendre la culture inculte. Le débat entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon a, par un effet de contraste, révélé la platitude intellectuelle des débats d?ordre politique. Il suffit, pour s?en convaincre, de comparer leur conversation avec celle, au même moment et sur une autre chaîne, d?une candidate du parti Les Républicains avec un ministre. Quoi qu?on pense des convictions de ces deux hommes, dont il ne sera ici pas question, force est de constater que leur discussion a été le terrain de la rencontre d?abstractions, d?idées générales, de définitions, de références, certes parfois d?outrances, et surtout d?auteurs : de Rabelais à André Malraux, en passant par Christine de Pisan, Pic de la Mirandole, Ernest Renan ou encore Fernand Braudel.

Le plus intéressant n?est pas qu?ils aient évoqué des écrivains, tous les politiciens s?y prêtent à l?occasion de discours dont des conseillers sont les auteurs, mais de les avoir cités de façon spontanée et, en général, à propos. Démontrant ainsi que ce qu?on pourrait appeler leur pensée, leurs idées, voire leur idéologie, ne disons pas leurs obsessions, étaient structurées par des livres. C?est déjà ça. Détournent-ils ces références à leur profit ? Sans doute ; mais [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles