Artemis I : la Nasa dévoile les premières images de la surface de la Lune prises par Orion

Au sixième jour de la mission Artemis I, la capsule Orion a survolé la Lune à seulement 130 kilomètres de distance, une première pour un véhicule spatial non habité. Lors de cette manœuvre, Orion a survolé la face cachée de la Lune. La Nasa a utilisé la caméra de navigation d’Orion pour prendre plusieurs clichés de cette face cachée.

Un cratère en forme de cœur. © Nasa
Un cratère en forme de cœur. © Nasa

Des images en noir et blanc de cratères sur la Lune

Bien que ces images en noir et blanc montrent des structures géologiques plutôt surprenantes, voire amusantes, comme un cratère en forme de cœur, ces images ne sont pas de très grand intérêt scientifique. Étonnamment, elles sont utiles à la Nasa pour préparer les futurs vols habités Artemis.

Région lunaire fortement cratérisée avec une très grande variété de cratères en matière de taille et de profondeur. Notez la structure géologique, légèrement à gauche du centre de l'image. © Nasa
Région lunaire fortement cratérisée avec une très grande variété de cratères en matière de taille et de profondeur. Notez la structure géologique, légèrement à gauche du centre de l'image. © Nasa

Parmi les seize caméras à bord d’Orion, qui filment en permanence l’extérieur et l’intérieur de la capsule spatiale pour s’assurer du bon état du véhicule et vérifier le bon fonctionnement mécanique des panneaux solaires par exemple, la caméra de navigation est utilisée pour capturer des images de la Terre et de la Lune à différentes phases et distances. Ces images de faible qualité et définition permettent de disposer d'un corpus de données plus important pour certifier l’efficacité d’Orion dans différentes conditions d'éclairage afin d'aider à orienter le vaisseau spatial lors de futures missions avec équipage.

Saurez-vous reconnaître quel est ce cratère d'impact avec des gradins en bordure biens visibles ? © Nasa
Saurez-vous reconnaître quel est ce cratère d'impact avec des gradins en bordure biens visibles ? © Nasa
Région lunaire fortement cratérisée, avec des cratères eux-mêmes impactés au fil du temps, ce qui permet de dater la surface lunaire. © Nasa
Région lunaire fortement cratérisée, avec des cratères eux-mêmes impactés au fil du temps, ce qui permet de dater la surface lunaire. © Nasa

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura