Artemis I : le module de service est conçu pour « assurer la vie des astronautes à bord de la capsule Orion »

Après avoir donné la parole à Antoine Alouani, ingénieur système de propulsion d'Orion chez Airbus, qui nous a fait découvrir l'incroyable complexité du système de propulsion du module de service réalisé par Airbus avec des choix de design audacieux, c'est au tour de Dario Saia.

Ce responsable du programme module de service d'Orion chez Thales Alenia Space, qui contribue également à sa réalisation sous la responsabilité d'Airbus, nous rappelle que l'ESM « embarque des technologies héritées du programme ATV de l’Agence spatiale européenne ». Ce module qui assurera la propulsion, l'alimentation électrique, le contrôle thermique et les composants vitaux à la capsule américaine, se présente sous la forme d’une structure cylindrique, « dont le volume interne est divisé en différentes zones par des panneaux dédiés, où sont logés les équipements du contrôle thermique, du contrôle des consommables, de l'avionique, du système d'alimentation et de propulsion ».

Artemis I : Airbus a « réalisé un des sous-systèmes de propulsion les plus complexes en Europe »

La structure de l’ESM sert également de « support aux radiateurs, aux panneaux solaires, au moteur principal et aux propulseurs auxiliaires, ainsi qu'à tous les réservoirs de consommables et de propulsion ». Quant aux interfaces mécaniques avec le module d'équipage et le vaisseau spatial, elles sont situées respectivement sur les faces supérieure et inférieure.

Un module service hérité du véhicule européen ATV

La structure de l’ESM n’est pas construite en acier. Constituée d’un assemblage de pièces composites en alliage d’aluminium léger et en fibre de carbone (longerons, panneaux, supports en aluminium et fibres de carbone ou en titane), la masse totale de la structure de l’ESM — y compris les supports des réservoirs de propergol et de survie, des radiateurs et des moteurs ESM — est d’un peu plus d’une tonne (environ 1 100 kg). Sa taille est d’environ 4 mètres de diamètre pour une hauteur de 2,5 mètres.

Le module de service...
Le module de service...

> Lire la suite sur Futura