Art : une œuvre numérique vendue à près de 58 millions d’euros

Un collage numérique de 5 000 dessins pour 58 millions d’euros : Mike Winkelmann, dit “Beeple” n’en revient pas lui-même. Ce créateur de sites internet s'ennuyait. Il s’est donc lancé dans le graphisme et a publié un dessin par jour pendant 13 ans. Cette mosaïque représente en quelque sorte le journal intime illustré, le plus cher du monde. “C’est une sorte de journal à la fois de ma vie et des événements des 13 dernières années”, raconte l'artiste numérique. “Le troisième artiste vivant le plus cher au monde” La vente aux enchères du jeudi 11 mars s’est envolée. De quoi laisser perplexe. “Si j’avais autant d’argent à mettre dans de l’art, je préférerais du concret à du numérique”, s'étonne une passante. Avec son œuvre intitulée 5 000 jours, Beeple vaut un peu plus qu’un Modigliani, mais un peu moins qu’un Picasso, un peu plus cher qu’un David Hockney, mais moins cher qu’un Jeff Koons. “En termes de vente aux enchères, il est le troisième artiste vivant le plus cher au monde”, résume Fabrice Bousteau, rédacteur en chef du magazine Beaux Arts.