Art et intelligence artificielle font bon ménage : deux nouvelles toiles aux enchères

franceinfo Culture avec agences

La vente d'un tableau pour 432.500 dollars avait pris le marché par surprise en octobre 2018. Deux nouvelles toiles arrivent aux enchères chez Sothby's le 15 novembre à New York, témoin d'un intérêt croissant pour l'alliage art-intelligence artificielle.

Elles sortent du collectif français Obvious, dont La baronne de Belamy, issue de la même série que Portrait d'Edmond de Belamy, qui avait atteint l'an dernier plus de soixante fois l'estimation basse chez Christie's.


Un marché en construction

Dans le style du portrait classique à l'européenne pour l'un et de l'estampe japonaise pour l'autre, les deux tableaux ont été réalisés au moyen de réseaux antagonistes génératifs (GAN). Cette technique basée sur l'intelligence artificielle génère des images jusqu'à ce que le programme juge le résultat suffisamment proche du style original.

Le monde de l'art ne s'est pas encore remis du coup de chaud d'octobre 2018 et se demande aujourd'hui à quels prix se vendront La Baronne et Katsuwaka of the Dawn Lagoon. Les fourchettes d'estimation sont modestes, entre 20.000 et 30.000 dollars pour le premier, et de 8.000 à 12.000 pour le second.


"On n'attend pas un score aussi grand" que l'an dernier, prévient Pierre Fautrel, l'un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi