Arsenal se relance face à Tottenham

PREMIER LEAGUE – Arsenal a été costaud pour s’imposer face à un Tottenham décevant (2-0). Les Gunners reviennent à un point de leur victime du jour.

Impuissant face à Manchester City lors de la journée précédente, Arsenal devait se relancer contre Tottenham sous peine de voir son adversaire prendre sept points d’avance. Chose faite, et bien faite, après une victoire acquise en cinq minutes. La demi-heure de jeu tout juste passée, Mustafi reprend parfaitement de la tête un coup franc botté par Özil, le ballon tape le poteau avant de finir dans les filets d’un Lloris scotché sur sa ligne (1-0, 36e). Cinq minutes après ce but 100 % allemand, c’est au tour de Lacazette de centrer fort pour Sanchez, qui s’arrache et trompe Lloris en force, au premier poteau (2-0, 41e). Deux buts discutés, de légères positions de hors jeu étant visibles aux ralentis.

Le film du match

A la pause, la première victoire face à un membre du top 6 anglais se dessine pour les hommes de Wenger. Elle sera défintivement acquise au terme d’une seconde période maîtrisée, les Spurs restant trop brouillons pour se montrer dangereux. Au contraire, Lloris doit briller face à Sanchez pour éviter le naufrage (76e), après que Lacazette ait laissé sa place à Francis Coquelin (73e). L’Emirates Stadium peut célébrer ses Gunners, cette victoire dans le derby of North London replace Arsenal dans le groupe de chasse de Manchester City, leader impérial en déplacement à Leicester (16h). Tottenham reste 3e en attendant le match de Chelsea à West Brom’ (16h).


Du côté des Frenchies
Lloris, Koscielny, Sissoko, Lacazette : ils n’étaient pas moins de quatre Bleus titulaires au coup d’envoi de ce derby du nord de Londres. Pour des productions globales très satisfaisantes, malgré la défaite pour Lloris et Sissoko. Le puissant milieu n’a pas su agiter une attaque en berne de ses percées ravageuses, le gardien et capitaine de l’équipe de France ne pouvait pas grand chose sur les deux buts. Côté Gunners, Koscielny a éteint les rares velléités offensives adverses, tandis que Lacazette bougeait beaucoup et offrait une passe décisive à Sanchez avant de sortir pour un autre Français au profil plus défensif, Coquelin, entré pour tenir le score. Enfin, à noter l’excellent match du duo Mesut Özil – Alexis Sanchez, indispensable à Arsenal et brillant lorsqu’il joue à son meilleur niveau.

Le chiffre : 0
Soit le nombre de victoires de Mauricio Pochettino à l’Emirates Satidum, que ce soit avec Southampton ou Tottenham (trois nuls, deux défaites). Try again.

Et sinon, on n’a pas aimé… le choix de Mike Dean en arbitre du derby
C’est un certain Mike Dean qui a été choisi pour arbitrer ce derby. Si son nom ne vous dit peut-être rien, les supporters d’Arsenal se souviennent très bien de la joie de M. Dean lors d’un but de Louis Saha pour Tottenham face aux Gunners, en 2012. Plus récemment, M. Dean a été surpris pour sa célébration d’un but des Spurs contre Aston Villa. Résultat, chaque décision de M. Dean pouvait être suspicieuse. Sans conséquence au final, mais inutile a priori.



____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages