Arrokoth : quel est ce monde de sucres découvert tout au bout du système solaire ?

Après la planète aussi vaporeuse qu'une barbe à papa, les astronomes viennent de découvrir qu'un corps céleste comporterait du glucose. Ce monde de sucre se trouve aux confins de notre système solaire, au-delà de l'orbite de Neptune, et même de Pluton, dans ce qu'on appelle la ceinture de Kuiper. Autour de notre système solaire, gravite d'innombrables astéroïdes glacés. Et certains d'entre eux, apparus il y a plus de 4 milliards d'années à partir de corps formés au tout début du système solaire, pourraient comporter des ingrédients nécessaires à la vie.

Arrokoth est connu depuis que le satellite de la NASA, New Horizons a transmis, en 2019, l'image de ce curieux rocher glacé, qui semble composé de deux formes arrondies collées l'une à l'autre, comme un bonhomme de neige. Mais ce n'est pas ça qui a intrigué les astronomes, mais bien son étrange couleur rouge rouille. Une nouvelle étude, fruit de la collaboration de chercheurs en chimie au CNRS et à l'Université de Nice, ainsi qu'à l'Université d'Hawaï, publiée dans Proceedings of the National Academy of Science, pense en avoir trouvé la cause.

Pour comprendre, une expérience réalisée en laboratoire a reproduit l'exposition aux radiations spatiales que doit en théorie subir Arrokoth. On sait par ailleurs, grâce à de précédentes recherches, que l'astéroïde est dépourvu d'eau, mais composé de glaces de méthanol, un environnement qu'on reproduit les chercheurs. Et celle-ci semble révéler que seule une surface riche en sucre pourrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel est le débit d'une bonne connexion Internet ?
Solstice d’été ce jeudi 20 juin : qu'est-ce que c'est ?
Lunistice : ce rare évènement lunaire sera visible pour la première fois depuis 18 ans
Où trouver des stations de recharge pour trottinette électrique ?
Quels sont les différents gaz à effet de serre ?