Une "arrogance présidentielle" qui "ne se traduit pas dans les actes" : les réactions sceptiques au discours d'Emmanuel Macron en ouverture du G7

franceinfo

Le climat sera l'un des thèmes abordés par les sept dirigeants des pays qui participent à partir de samedi 24 août au sommet du G7 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). En ouverture de ces trois jours de discussions, Emmanuel Macron a déroulé l'ordre du jour. Lors d'une allocution télévisée, il a promis des mesures pour le climat, notamment une réduction de la vitesse du transport maritime et des efforts à exiger du secteur du textile.

Des actions "bien en-deçà de ce qu'il faudrait faire"

Selon Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France, ces annonces sont insuffisantes. "Si l'on ne réinvente pas un système économique différent, c'est très contradictoire de dire qu'on va rendre la planète plus vivable", a estimé sur franceinfo l'ancienne coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale.

Emmanuel Macron s'est positionné comme une sorte de champion de la diplomatie climatique

Cécile Duflot

à franceinfo

Selon Cécile Duflot, le positionnement du président pose deux problèmes. "Le premier c'est que c'est beaucoup dans le discours, et le deuxième, c'est que cela ne se traduit pas dans les actes, en particulier en France", a déploré l'ex-ministre et ex-secrétaire nationale du parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV), qui évoque un bilan présidentiel "bien en-deçà de ce qu'il faudrait faire" en matière d'écologie.

L'actuel porte-parole du part du parti EELV a critiqué sur franceinfo les propositions (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi