"Il arrive en courant" : Matthieu Belliard en retard pour sa chronique dans "C à vous"

Clin d'oeil. C'est un chroniqueur qui a failli être aux abonnés absents. Jeudi soir dans "C à vous" sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine a voulu lancer comme chaque soir la rubrique "5 sur 5" de Matthieu Belliard, dans laquelle le journaliste revient sur les principaux faits d'actualité. Alors que le jingle apparaissait à l'écran et que Mohamed Bouhafsi changeait de fauteuil pour laisser sa place à son collègue, Matthieu Belliard a brillé par son absence, occasionnant un petit flottement à l'antenne. Le tout sous les yeux du ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

"Matthieu qui arrive en courant"

"Matthieu qui arrive en courant... Il devait être un peu plus loin que prévu ! C'est la première fois que ça arrive", s'est amusée Anne-Elisabeth Lemoine tandis que Patrick Cohen s'est interrogé à voix haute sur l'éventualité que Mohamed Bouhafsi ait fait une chronique plus courte que prévu juste avant lui. "C'est comme 'Au théâtre ce soir'", a observé de son côté Bruno Le Maire, en référence à un ancien programme télé.

"Je m'étais un peu éloigné. J'essayais de voir si j'étais capable de changer un joint de culasse", a commenté le principal intéressé, un peu essoufflé, en faisant référence à la chronique du jour de Patrick Cohen. "J'ai vu le jingle du '5 sur 5' un peu loin et j'ai eu un peu peur", a précisé Matthieu Belliard. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Lire la suite


À lire aussi

Frédéric de Vincelles ("#QHM") : "J'ai vraiment confiance dans les programmes qui vont arriver sur M6"
France 2 : En retard, la journaliste Alix Bouilhaguet arrive en courant sur le plateau du "6h info"
Instruction à domicile : Passe d'armes entre Gérald Darmanin et Matthieu Belliard sur Europe 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles