Arrivée du vaccin Janssen en France : "Il faut une meilleure communication autour de ce nouveau vaccin", estime un syndicat de médecins

franceinfo
·1 min de lecture

Les Français de plus de 55 ans peuvent, en théorie, à compter de ce samedi 24 avril être vaccinés contre le Covid-19 avec le vaccin unidose Janssen (filiale de Johnson & Johnson). La France a reçu une première livraison de 200 000 doses de ce vaccin la semaine dernière, qui avait été suspendu quelques jours après le signalement de 15 cas de caillots sanguins aux Etats-Unis. Une suspension qui fait craindre une défiance pour Jérôme Marty, le président de l’UFML, le syndicat de l’Union française pour une médecine libre, interrogé samedi 24 avril sur franceinfo.

franceinfo : Avez-vous peur d'être confronté à une défiance du même ordre que celle à l'encontre du vaccin AstraZeneca ?

Jérôme Marty : Il faut surtout une meilleure communication autour de ce nouveau vaccin que la communication désastreuse à laquelle nous avons assisté pour AstraZeneca. Il faut absolument que l'on dise la vérité sur les effets secondaires, que l'on soit clair sur l'effet bénéfice-risque, que l'on rappelle que les incidents sont rarissimes et que l'apport du vaccin est extrêmement important dans notre pays. Nous sommes encore l'un des pays du monde où le virus circule le plus. Il y a encore beaucoup de risques pour les gens de plus de 55 ans d'être touchés par cette maladie. Il faut rappeler aux Français qu'on a encore, malheureusement, entre 300 et 400 décès par jour, que nos services de réanimation sont en tension dans beaucoup de régions, que l'on a des taux d'incidence très importants.

Le vaccin (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi