Arrivée de l'Ocean Viking à Toulon : les oppositions critiquent la gestion du gouvernement

Après le refus de l'Italie d'accueillir le bateau humanitaire, l'Ocean Viking débarque ce vendredi matin dans le port de Toulon. Une décision prise par Emmanuel Macron , mais qui ne convainc pas les oppositions. La droite est remontée à bloc devant cette décision, le député les républicains Éric Ciotti  accuse le gouvernement de "complicité avec les passeurs" et s’inquiète pour l’avenir. "C’est une faute, ce précédent sera suivi par d’autres tentatives, et nous n’aurons pas le choix que d’y répondre, avec la même logique du gouvernement actuel. Je dénonce ce laxisme migratoire , je dénonce cette faiblesse, je dénonce ce manque de courage", insiste le candidat à la présidence des Républicains.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une position partagée par le Rassemblement National. Pour Marine Le Pen , cette décision démasque l’hypocrisie d’Emmanuel Macron sur la question migratoire. "Avec cette décision, il ne peut plus faire croire à personne qu’il souhaite mettre fin à l’immigration massive et anarchique", souligne la présidente du groupe RN à l'Assemblée nationale.

Une décision trop lente pour la gauche

Mais à gauche également, cette décision est décriée, Antoine Léaument, député Insoumis, dénonce la lenteur du gouvernement. "Je trouve que cette décision arrive trop tard et c’est dommage. Cela met notre pays dans une situation ridicule, on demande aux fascistes [le gouvernement italien de Giorgia Meloni, NDLR] d’accueillir des migrants et on s’éto...


Lire la suite sur Europe1