Arrivé à Kiev, Emmanuel Macron veut porter "un message d’unité européenne"

Le président de la République a annoncé qu'il visiterait un site de crime de guerre en compagnie de Volodymyr Zelensky.

Il était un peu plus de 8h35 lorsque le président de la République a foulé le quai de la gare de Kiev. A peine arrivé en territoire ukrainien après un voyage en train de nuit depuis la Pologne, Emmanuel Macron a assuré que lui, Olaf Scholz et Mario Draghi étaient "concentrés" sur les échéances à venir.

"On va retrouver Volodymyr Zelensky pour à la fois nous rendre sur un site de guerre où des massacres ont été commis, puis conduire les entretiens prévus. C’est un moment important", a-t-il dit.

Selon lui, sa présence est un symbole fort à destination du peuple ukrainien, alors que le pays a été envahi par la Russie il y a maintenant près de quatre mois.

"C'est un message d’unité européenne adressé aux Ukrainiennes et aux Ukrainiens, de soutien pour parler du présent et de l’avenir parce que les semaines à venir seront très difficiles", a-t-il ajouté, avant de s'engouffrer dans un véhicule blindé.

Il s'agit du premier déplacement officiel pour les trois dirigeants européens depuis le début du conflit.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Qu'attendent les Ukrainiens de la visite d'Emmanuel Macron à Kiev ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles