Arrestations. La répression continue à Hong Kong : le média “Stand News” ferme ses portes

·1 min de lecture

Pour faire taire les militants prodémocratie à Hong Kong, la répression s’intensifie. Stand News, un média qui se revendiquait indépendant du pouvoir chinois, a subi une vague d’arrestations qui a conduit à sa fermeture.

Plus de deux cents policiers ont débarqué dans le district de Kwun Tong, au siège du site d’information hongkongais Stand News, le 29 décembre, explique Hong Kong Free Press. Sept des membres actuels ou passés du média prodémocratie ont été arrêtés pour “conspiration en vue de publier une publication séditieuse”.

En plus de procéder aux arrestations, les forces de l’ordre mandatées ont saisi documents et matériel informatique, au sein du journal et chez des personnes qui lui sont liées.

À lire aussi: Humeur. Hong Kong : “À défaut de démocratie, viande en conserve pour tous !”

Stand News, créé en décembre 2014, a annoncé sur ses réseaux sociaux l’arrêt “immédiat de toute activité” ainsi que la démission de Patrick Lam, son rédacteur en chef, lui aussi arrêté. Tout le personnel a été licencié, et le site devrait passer hors ligne dans les vingt-quatre heures.

“Tout porte à croire que ce média en ligne et d’autres supposés [militants] du ‘front international’ ont incité à la haine contre le gouvernement et mis en danger la sécurité de citoyens au moyen de leur plateforme”, a affirmé en conférence de presse Steve Li, chef de la police de Hong Kong.

Le site était le successeur du média House News, fermé en juillet 2014 par son fondateur, qui invoquait alors des raisons de sécurité. Les actifs de Stand News, s’élevant à 61 millions de dollars hongkongais (soit environ 7 millions d’euros), ont par ailleurs été gelés par les autorités.

Un deuxième média prodémocratie fermé

Parmi

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles