Arrestation. Un terroriste infiltré dans le Conseil des oulémas indonésien

·1 min de lecture

La brigade antiterroriste indonésienne vient d’arrêter trois suspects affiliés à l’organisation terroriste Jemaah Islamiyah. L’un d’eux siégeait au Conseil des oulémas indonésien, dans la commission des fatwas.

“Un intrus pas ordinaire”, titre Koran Tempo. Le quotidien indonésien affiche à la une le dessin d’un homme cagoulé de noir qui sort d’une bouche d’égout en soulevant la plaque gravée du logo du Conseil des oulémas indonésien (MUI).

Cet intrus masqué s’appelle Ahmad Zain, il siégeait au Conseil des oulémas (théologiens) indonésien dans la commission des fatwas. Le mardi 16 novembre, il a été arrêté par le Détachement spécial 88 de la police antiterroriste avec deux autres individus. Il est suspecté d’être affilié à la Jemaah Islamiyah, l’organisation terroriste responsable des attentats les plus sanglants en Indonésie, dont celui de Bali en 2002.

À lire aussi: Terrorisme. Attentats de Bali : libération du chef islamiste indonésien Abou Bakar Bachir

“Si dès le départ les dirigeants du MUI affirmaient leur rejet du conservatisme religieux en Indonésie, l’organisation ne serait pas si facilement infiltrée par des leaders de réseaux terroristes”, note Koran Tempo.

Ce dernier rappelle que ce noyautage du Conseil des oulémas par des musulmans ultraconservateurs est, ces dernières années, une tendance très inquiétante. Le point culminant a été la fatwa émise par le MUI en 2016 pour

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles