Arrestation d'une figure du narco-banditisme marseillais en Seine-et-Marne

·2 min de lecture
 (Photo d'illustration) - AFP
(Photo d'illustration) - AFP

Kamel Meziani, figure du narco-banditisme marseillais, a été arrêté fin août en Seine-et-Marne, appris l'Agence France-Presse (AFP) de sources proches de l'enquête ce vendredi.

Kamel Meziani, soupçonné d'être l'un des patrons du réseau de trafic de stupéfiants de la cité des Oliviers à Marseille avait été condamné en janvier, alors qu'il était en fuite, à 30 ans de réclusion criminelle pour la mort de jeunes hommes dans un règlement de compte en 2016. Il était soupçonné d'avoir fourni les armes à deux de ses lieutenants.

Le parquet de Marseille a annoncé l'interpellation à Fleury-en-Bière, en Seine-et-Marne, "d'un homme connu pour son appartenance au narco-banditisme marseillais et condamné par le tribunal correctionnel de Marseille à la peine de 14 ans d'emprisonnement pour trafic de stupéfiants et, par défaut, à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pour homicide volontaire en bande organisée".

Plusieurs personnes interpellées

À la suite de cette arrestation, les enquêteurs de la police judiciaire de Marseille "ont procédé à l'interpellation de plusieurs personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'un des évènements meurtriers qui opposent depuis plusieurs semaines plusieurs équipes de trafiquants de stupéfiants", a ajouté le parquet qui tiendra un point presse à 17h.

Depuis le début de l'année, 15 personnes sont mortes dans des règlements de comptes liés au trafic de drogue dans les Bouches-du-Rhône. Un chiffre toutefois inférieur à ce stade à l'année 2016 où 29 personnes avaient été tuées. Marseille a été particulièrement touchée ces deux derniers mois par ces assassinats.

Les trafics de drogue génèrent des sommes considérables, jusqu'à 80.000 euros par jour dans la cité des Oliviers, attisant les convoitises et des guerres de territoire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles