Arras, Colombes, Nice...: ces communes qui ont instauré un couvre-feu

1 / 2

Arras, Colombes, Nice...: ces communes qui ont instauré un couvre-feu

Lundi 16 mars, avec un ton grave, Emmanuel Macron a a annoncé l'entrée en vigueur de mesures strictes de confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus sur le territoire national. Malgré ces consignes, de nombreux rassemblements ont été constatés cette semaine. Et si le gouvernement assure que la mise en place d'un couvre-feu général n'est pour le moment pas envisagée, plusieurs maires ont toutefois décidé de restreindre les déplacements de leurs habitants le soir et la nuit.

Dans le nord de la France, neuf communes concernées

A Arras, préfecture du Pas-de-Calais, un arrêté a été pris ce samedi, et restera en vigueur jusqu'au 31 mars inclus. Il est désormais interdit de circuler et/ou de se déplacer sur le territoire de la commune entre 22 heures et 5 heures, à l'exception des déplacements pour des motifs de santé ou pour des raisons professionnelles. Les sirènes de la ville ont retenti samedi à 22 heures pour marquer le début de l'application de cette mesure.

Deux communes du Bruaysis (Pas-de-Calais) ont sauté le pas ce dimanche. A Barlin et Nœux-les-Mines, le couvre-feu sera effectif dès ce soir à partir de 21 heures et jusqu'à 5 heures. Quatre autres communes devraient s'aligner lundi soir: Maisnil-lès-Ruitz, Ruitz, Houchin et Sains-en-Gohelle, rapporte La Voix du Nord.

A Hautmont, dans le département du Nord, le couvre-feu ne s'applique que pour les mineurs de 18 heures à 6 heures du matin, et sera en vigueur jusqu'au...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi