“Vous arrêtez de m'engueuler immédiatement !” : Yann Moix perd ses nerfs sur le plateau de Pascal Praud

"Venez avec vos convictions, vous vous ferez une opinion". Le slogan de la chaîne de télévision CNews n'a peut-être jamais aussi bien porté son nom. Ce lundi 12 septembre, lors de l'émission quotidienne "L'heure des pros" dirigée par Pascal Praud, le ton est fortement monté entre le présentateur-vedette du programme matinal et son nouveau chroniqueur, Yann Moix. La séquence est intervenue peu après la prise d'antenne, à 9h11. Les frictions ont donc débuté de bon matin.

C'est à la suite d'un magnéto montrant une partie du dernier discours d'Eric Zemmour, le président du parti politique Reconquête, que Yann Moix et Pascal Praud ont eu leur vive altercation. Sur les images, on pouvait entendre le candidat à la dernière élection présidentielle parler de l'un des plus gros problèmes du moment : le coût de l'énergie. "L'Etat a décidé d'agréger le prix de l'électricité au gaz : conséquence, lorsque le prix du gaz monte en flèche à cause de la guerre en Ukraine, le prix de l'électricité explose en étant multiplié par dix".

Pascal Praud défend Eric Zemmour, ce qui ne plaît pas à Yann Moix

Après cela, Pascal Praud a décidé de faire un tour de table pour savoir ce que chacun en pensait. Et c'est Yann Moix qui a pris la parole en premier, pour pousser un coup de gueule contre Eric Zemmour. "Je conteste ce constat à 100%. Il a raison sur le nucléaire et il se donne automatiquement tort en repartant sur ses anciennes marottes anti-européennes. C'est (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Il est commercial chez Shauna Events" : les révélations de Benjamin Castaldi sur son fils Julien
Robbie Williams : cette raison insolite pour laquelle il veut apprendre à parler français
"On ne se parle plus" : les révélations de Gilles Verdez sur sa relation avec Matthieu Delormeau
Robert Downey Jr, Zoe Saldana, Chris Evans... avec qui les stars d'Avengers Infinity War sont-elles en couple ?
Michel Drucker : pourquoi il a menti à sa femme, Dany, lors de son hospitalisation