Arrêter de fumer avec la sophrologie : comment ça se passe ?

·1 min de lecture

"Une personne qui se présente en me disant qu'elle veut arrêter de fumer parce qu'elle a peur d'avoir un cancer ou une maladie cardio-vasculaire a peu de chance d'y parvenir", affirme Virginie Champion, sophrologue. "Comme pour toutes les dépendances, on s'arrête rarement lorsque l'on a peur de quelque chose."

Arrêter de fumer avec la sophrologie : comment ça se passe ?

Pour stopper le tabac, il faut non seulement être motivée, mais également que ce soit le bon moment. La sophrologie vous permet de faire un véritable travail d'introspection et vous soutient dans toutes les phases de l'arrêt du tabac, du moment où vous prenez votre décision de sevrage. Mais alors, comment se passe un suivi dans les faits ?

Lors du premier rendez-vous, le sophrologue vous questionne sur votre rapport au tabac. Il vous demande si c'est la première fois que vous essayez d'arrêter de fumer ou si vous avez déjà fait une ou plusieurs tentatives par le passé. Il cherche également à savoir si vous fumez régulièrement ou pour des occasions particulières, quelles sont les raisons qui vous ont poussé à fumer et celles qui pourraient vous empêcher d'arrêter définitivement, comme boire un café ou prendre un pot avec des amis.

La sophrologie aide à gérer le stress lié à l'envie de fumer

L'objectif de la sophrologie ? "Responsabiliser la personne par rapport à son comportement et renforcer la confiance qu'elle a en elle. Notre but est avant tout de soutenir le fumeur et de l'aider (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19, les chiffres en France ce 3 mai
Comment aider un proche dépressif ?
Qu'est-ce que je mange pour éviter les crampes après le sport ?
Protocole scolaire à l'école : les cours d'EPS de nouveau autorisés en intérieur
Covid-19 : la HAS recommande de vacciner l'entourage des personnes les plus fragiles